S’enregistrerS’enregistrer   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 
Un nouvel esclave a mon service...
Aller à la page: 1, 2  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Vérone Index du Forum -> Ville -> Palais -> Palais Princier
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Escalus Montaigu

Prince de Vérone

Hors ligne

Prince de Vérone
Inscrit le: 06 Mai 2008
Messages: 208
Lieu de résidence: Palais Princier
Métier: Aristocrate
Age: La 40aine
Sexe: Masculin
Maître de: Tassu/Alessandro
Esclave de: Jamais!
Préférences: Bisexuel


MessagePosté le: Ven 27 Juin 2008 - 21:37    Sujet du message: Un nouvel esclave a mon service... Répondre en citant

L'arrogance du petit pouvait surprendre. Escalus avait déjà vu plusieurs esclaves dans sa vie et avait une certaine expérience. Alessandro était certainement le premier "noble" qu'il possédait, mais cela ne changeait rien au fait que le Prince remarqua comment il fallait le traiter. Ce n'était pas une brute. Ni la force ni les menaces n'auraient rien change. Elles le rendraient juste bon pour le retour au marche. Non, il fallait lui parler, expliquer convenablement.

La violence de sa réaction fut telle que les gardes s'approchèrent de lui, mais l'aristocrate les renvoya. Ils entrèrent dans le jardin d'honneur du palais des Princes de Vérone. Depuis plus de vingt ans, Escalus Montaigu l'occupait et comptait bien y mourir. Il l'emporterait d'ailleurs bien avec lui dans sa tombe. Mais pour le moment, la main généreuse mais bel est bien de fer régnait sur les lieux.
Pour le moment, il en gravit les marches prenant son nouvel esclave par l'épaule et l'entrainant, de gré ou de force avec lui. Il prit le ton du modèle numéro quatorze: "tonton Escalus donne les bons conseils". Il lui sourit et entreprit de le calmer.


"Chuuut, mon petit. Je comprends, je viens de faire un grand changement dans ta vie. Crois-le ou non, mais ça change bien la mienne aussi. Nous allons devoir faire connaissance. Comme Tu as pu le remarquer, je ne manque de rien ici, ce n'est pas des... dames de compagnie qu'il me faut. Taches a soigner ton vocabulaire. J'ai plutôt besoin d'une personne bien éduquée qui partagera mes moments d'ennui et de fête..."

Les portes massives s'ouvrirent devant le maitre des lieux et ils entrèrent dans un immense Hall d'entrée. Le prince mena le jeune homme dans la salle d'audience, ou il s'installa sur son trône. Il lui indiqua une petite chaise sur le cote et continua a parler.

"Ne t'inquiètes pas. Je ne compte pas te faire du mal. Les tortures, c'est bon pour les criminels et les hérétiques. Pas pour Toi..."

Son sourire se fit plus chaleureux. Il attendit une nouvelle réaction. Si on ne comptait pas les deux gardes a la porte, ils étaient seuls. Bon moment pour les confidences, des rapprochements, que le Prince savait très importants...

_________________
Venez voir ça!
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN

Sujet précédent :: Sujet suivant  
Publicité



MessagePosté le: Ven 27 Juin 2008 - 21:37    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut

Sujet précédent :: Sujet suivant  
Alessandro Narciso

Dauphin de Vérone

Hors ligne

Dauphin de Vérone
Inscrit le: 23 Juin 2008
Messages: 53
Lieu de résidence: dans les bras d'un prince XD
Métier: dauphin de Vérone
Age: 19
Sexe: Masculin
Maître de: personne
Esclave de: anciennement d'escalus
Préférences: Homosexuel


MessagePosté le: Ven 27 Juin 2008 - 22:13    Sujet du message: Un nouvel esclave a mon service... Répondre en citant

"Vous allez me battre, c’est ça ? Jamais je ne coucherais avec vous sous la contrainte ou la violence… Je suis assez têtu là-dessus donc si vous ne voulez que ça, renvoyez moi dans ma cage nauséabonde. »

Il bouge un peu, je ferme alors systématiquement les yeux attendant le coup venir.
Il faut que je trouve des excuses pour me refuser à lui. Je ne veux pas vraiment le contrarier mais c’est juste que… Je dois avouer que je suis novice dans ce qu’il va me demander et que… je refuse, je préfère mourir de honte que de coucher avec un homme que je n’aime pas et que je ne connais pas.

Mais rien ne se passe. Au lieu de ça, on me soulève puis il me prend par l’épaule et me tire vers son palais.
Nous entrons dans un magnifique jardin. Je m’apaise alors, comprenant qu’il ne me feras pas de mal mais qu’il fallait que je sois plus docile…
Nous gravissons ensuite des marches qui nous mène à l’intérieur.


"Chuuut, mon petit. Je comprends, je viens de faire un grand changement dans ta vie. Crois-le ou non, mais ça change bien la mienne aussi. Nous allons devoir faire connaissance. Comme Tu as pu le remarquer, je ne manque de rien ici, ce n'est pas des... dames de compagnie qu'il me faut. Taches a soigner ton vocabulaire. J'ai plutôt besoin d'une personne bien éduquée qui partagera mes moments d'ennui et de fête..."

Je le regarde. Oui, ce n’est plus mon comte… Il a l’air en fin de compte doux et agréable derrière son air de « Monsieur je suis le prince ». Je souris, rassuré de cela.
Nous entrons ensuite dans un grand Hall puis il me mène dans une salle luxueuse. Le prince s’installa ensuite sur son trône, me désignant en même temps un petit siège. Je m’y assois craintivement.


"Ne t'inquiètes pas. Je ne compte pas te faire du mal. Les tortures, c'est bon pour les criminels et les hérétiques. Pas pour Toi..."

Pour la première fois, je vois son vrai visage : souriant, chaleureux, tendre…
Je regarde autour de moi, nous sommes seuls…


"Je… je vous dois des excuses… je suis désolé de vous avoir offensé sans vraiment vous connaitre. »

Je baisse les yeux même si je sais qu’il ne faut pas. Je cherche mes mots et essaye de trouver le courage de me confier.
Je respire lentement, calmant ma peur contre son regard d’homme libre.


« En fait, j’ai réagis comme ça de peur… Mon maître ne m’a jamais appris à être ce genre de personne… Je ne sais rien de la Luxure… et puis… je me suis toujours dit que je ferais ça avec la personne que j’aimerais de tout mon cœur… »

Je relève la tête doucement. Je le regarde en silence, cherchant une information dans ses yeux… Quelque chose qui me fera comprendre ses idées là-dessus.
Je soupire ne trouvant pas grand-chose de concret. Mon regard « voyage » dans toute la salle. C’est beau… J’hume l’odeur de la salle. Ca sent bon le propre… je sens que je vais être bien finalement ici.


"Maitre ? Qu’est-ce qui m’attends auprès de vous ? J’ai juste entendu dire que la ville était divisée en deux… Et puis, vous avez parlé d’un autre esclave… Comment est-il ? J’espère que nous nous entendrons bien, pour mieux vous servir… »

Du bruit, à quelque mètre de nous, me fait sursauter. Une assiette en argent était tombée de la table non loin. Je me redresse, méfiant. Je m’approche ensuite lentement pour découvrir une boule de poil.
Je couine alors d’émerveillement !
Je prends la petite boule de poil et reviens vers le Prince.


"C’est une Angora écaille de torture ! Elle est trop mignonne ! Je ne savais pas que vous en avez dans cette région d’Italie ! Elle est si petite !... Dites ? Je peux la garder ? S’il vous plaît… »

Je le regarde, les yeux humides et pleins d’étoiles ! Le chat, enfin la chatte vu que les écailles de tortue ne sont que des femelles, ronronne doucement dans mes bras.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN

Sujet précédent :: Sujet suivant  
Escalus Montaigu

Prince de Vérone

Hors ligne

Prince de Vérone
Inscrit le: 06 Mai 2008
Messages: 208
Lieu de résidence: Palais Princier
Métier: Aristocrate
Age: La 40aine
Sexe: Masculin
Maître de: Tassu/Alessandro
Esclave de: Jamais!
Préférences: Bisexuel


MessagePosté le: Lun 30 Juin 2008 - 14:40    Sujet du message: Un nouvel esclave a mon service... Répondre en citant

[Pas besoin de recopier les parties des posts d'avant. Ça sert a rien et ça gâche la beauté du texte, selon moi...^^]

Le jeune petit se calma. Et présenta ses excuses, ce qui était bon signe. Cela signifiait qu'il se sentait gêné. Et les gens qui sont gênés, se laissent faire, par culpabilité. Maintenant, il fallait le détendre, le mettre a l'aise. Sans perdre de vue, le fait qu'il était tout de même un esclave et non un invite d'honneur. La suite des paroles du jeune garçon indiquait qu'il n'avait aucune expérience dans le domaine des plaisirs charnels. Les nouveaux arrives a Vérone se heurtaient assez vite a la Luxure qui régnait sur la ville. Les esclaves en étaient souvent les objets les plus désires par la noblesse et tous les libres qui pouvaient se permettre d'en acheter un...

Mais l'ignorance d'Alessandro lui donnait un certain charme. Et Escalus allait prendre du plaisir rien qu'a lui montrer les méandres de la vie amoureuse, qu'il connaissait si bien. Il était sur de finir par le séduire. Il y a un moyen pour tout grand sentimental, comme l'esclave, qui croit au grand amour et a l'Acte avec l'homme de sa vie... Rien de plus trompeur et illusoire dans un lieu tel que le centre de cette ville des vices divers et varies. Une telle innocence avait intérêt a avoir un protecteur. Ou quelqu'un qui lui paraitra comme tel. Et le Prince était partant pour jouer a ce jeu. Ses nombreux amants et maitresses de la noblesse pouvaient le satisfaire. L'esclave n'était que de la compagnie. On pouvait se permettre d'attendre un peu avant de le mettre dans son lit.


"Les excuses sont acceptées. Mais ne pense pas que je laisserai passer une autre explosion de ce genre. Tu n'es pas la pour me crier dessus, ne l'oublies pas.

Tu as bien raison. Mais la vie ne nous permet pas toujours de faire ce dont on a envie... Très rarement, même. Mais je pense que Tu ne manqueras de rien ici... Tu sais sans doute te tenir en société. Tu auras donc quelques libertés, mais il t'es interdit de quitter le domaine sans ma permission. De même, que je te veux toujours a portée de voix, sauf exceptions.

Pour ce qui est de la politique, Tu n'en sauras rien et je veux que Tu restes en dehors de mes affaires professionnelles. C'est, entre autres, pour ta protection.

Quant a Tassu, mon premier esclave, il ne peut voir personne pour le moment, sa maladie étant contagieuse. Mais des qu'il se remettra, vous allez pouvoir faire connaissance..."


L'aristocrate fut interrompu par un bruit. Avant qu'il ne dise quelque chose, son interlocuteur se jeta sur la responsable du vacarme, une petite chatte. Il l'a prit dans ses bras et demanda s'il pouvait la garder. Chose impensable, bien entendu. Escalus allait déjà dire non, lorsqu'il reconnut l'animal. Son visage se fit alors plus doux et il dit simplement:

"C'est le chat de notre cuisinière en chef, Alessandro. Tu ne peux pas le garder. Mais je suis parfaitement d'accord que Tu t'en occupes aussi et que Tu joues avec durant ton temps libre. Je n'en veux pas ici, c'est la salle représentative du palais. De même que pas aux étages supérieurs, dans les chambres..."

_________________
Venez voir ça!
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN

Sujet précédent :: Sujet suivant  
Alessandro Narciso

Dauphin de Vérone

Hors ligne

Dauphin de Vérone
Inscrit le: 23 Juin 2008
Messages: 53
Lieu de résidence: dans les bras d'un prince XD
Métier: dauphin de Vérone
Age: 19
Sexe: Masculin
Maître de: personne
Esclave de: anciennement d'escalus
Préférences: Homosexuel


MessagePosté le: Lun 30 Juin 2008 - 17:27    Sujet du message: Un nouvel esclave a mon service... Répondre en citant

[c'est mieux comme ça?]

Je suis déçu quand mon nouveau protecteur m’apprend que ce jeune chat a déjà un maître et que de toute façon il n’en veut pas. Je soupire de tristesse puis je me lève.
Je vais poser délicatement le chat sur le rebord d’une fenêtre ouverte. Elle saute dans l’arbre tout proche pour vagabonder dans les jardins. Je la regarde faire puis quand je ne l’aperçois plus, je reviens vers le prince et maître de ces lieux.


-D’accord, pas d’animal de compagnie… Mais rassurez-moi, vous avez bien des chiens de chasse ? De chevaux ? Vous savez, un animal apporte bien souvent des choses que les hommes ne font pas. Par exemple, un chien apporte une fidélité sans limite, un chat du calme, un oiseau de la gaité avec son chant…

Je fais une petite mimique qui se veut la plus enfantine possible pour l’amadouer un peu. Je n’ai jamais vécu sans animal au près de moi. Mon maître avait une multitude de bêtes à poils, à écailles et à plumes, j’en venais même à m’adoucir face aux souris du marché…
Je me rends compte subitement d’une chose : j’ai plus parlé de moi que de lui. Je ne sais rien de lui et quand je veux en savoir plus sur certains points, il refuse d’en parler, prétextant que ce n’est pas mon rôle ou que c’est pour me protéger… Je baisse la tête tout en songeant à tout ça…
On m’avait parlé de deux familles ennemies, de troubles sans fins… Mon nouveau maître doit donc faire face à des menaces, à des tensions quotidiennes ?


-Maître ? Pardonnez-moi mais nous avons plus parlé de moi et de mon ancienne vie que de vous et de ma nouvelle existence. J’aimerais en apprendre plus sur vous. Apprendre quels sont vos goûts, vos désirs, etc.

Je me lève lentement pour m’avançait dans cette si grande salle. Je tourne sur moi-même pour mieux me rendre compte de la grandeur de ces lieux.
J’arrête de tourner pour lui faire face. Je lui souris comme un enfant puis je cours vers la chaise qu’il m’a désigné. Je pose mon coude sur l’accoudoir puis mon menton dans sur la paume de ma main. Je suis alors tout ouïe.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN

Sujet précédent :: Sujet suivant  
Escalus Montaigu

Prince de Vérone

Hors ligne

Prince de Vérone
Inscrit le: 06 Mai 2008
Messages: 208
Lieu de résidence: Palais Princier
Métier: Aristocrate
Age: La 40aine
Sexe: Masculin
Maître de: Tassu/Alessandro
Esclave de: Jamais!
Préférences: Bisexuel


MessagePosté le: Jeu 3 Juil 2008 - 17:44    Sujet du message: Un nouvel esclave a mon service... Répondre en citant

Visiblement, Alessandro n'a jamais eu d'autres maitres que le premier. Cela voulait dire deux choses. D'abord, qu'il n'a pas été abime, encore vierge, pas de traces de coups, de cicatrices. D'un autre cote, il n'avait pas apprit ce qui cela fait que d'être un esclave et quelles sont les choses a faire et a éviter dans une telle situation. Notamment, "ne pas poser de questions personnelles a son maitre". Escalus avait une grande envie de le lui dire en face. Mais le choc ne pouvait pas être trop grand, si ce petit morveux, jouant a l'aristocrate, ne devait pas s'écrouler psychologiquement. La gentillesse, la vraie, n'a jamais été, et n'a jamais du être, un point fort du Prince.

"Bien sur. Ce genre de bêtes ne manquent pas au domaine. Mais je te répète, que Tu n'as pas a t'en occuper en-dehors de tes temps libres. Nous n'avons surement pas la même vision de la nature. Personnellement, je préfère la flore a la faune. Tu verras que le parc du palais a ses charmes..."

Son ton ne fut pas désagréable, mais ne témoignait pas de grande affection non plus. Pas encore en tout cas. Pour ce qui était de la vie elle-même du maitre des lieux, et d'Alessandro d'ailleurs, il n'aimait pas en parler. Et n'avait pas énormément a dire, sur sa vie courante. Cependant, il se dit que quelques banalités suffiraient. A quoi pouvait-il s'attendre son interlocuteur? Tout de même pas a une vie remplie d'aventures.

"Mes gouts? Certes. Tu dois savoir certaines choses. J'aime la vie et j'aime en profiter. De nombreuses fêtes sont organisées ici et je me déplace souvent. De plus, j'ai des affaires dont je dois m'occuper. Le commerce est un plaisir egalement...

Si je le peux, je consacre du temps aux artistes et a l'admiration de leurs œuvres. Aimes-Tu les Arts?"

_________________
Venez voir ça!
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN

Sujet précédent :: Sujet suivant  
Alessandro Narciso

Dauphin de Vérone

Hors ligne

Dauphin de Vérone
Inscrit le: 23 Juin 2008
Messages: 53
Lieu de résidence: dans les bras d'un prince XD
Métier: dauphin de Vérone
Age: 19
Sexe: Masculin
Maître de: personne
Esclave de: anciennement d'escalus
Préférences: Homosexuel


MessagePosté le: Sam 5 Juil 2008 - 20:58    Sujet du message: Un nouvel esclave a mon service... Répondre en citant

J’écoute attentivement les paroles du Prince de Vérone.
Je baisse la tête, je n’ai donc pas vraiment le droit d’être au près d’animaux. Je ronchonne quand son « nouveau » maître parla du jardin et de ses plantes.


« Je suis allergique au pollen… »

Mais le prince ne répondit pas à cette remarque. Il continua son petit discour. Il parla ensuite d’artistes. Sa question me fit relever la tête. Se j’aimais les arts ?

« J’aime voir les œuvres des grands peintres… Mais aussi celles des sculpteurs. Mais je suis mauvais en dessins. Je préfère écrire et lire. »

Je soupire, cela fait longtemps que je n’ai pas écrit ou lit quelque chose de bon…
Je regarde le plafond, je n’avais pas encore remarqué les peintures qui l’ornent. C’est sublime ! Cela semble être l’histoire de la ville…
Un éclair de « géni » me vient alors ! Nous n’avons pas encore parlé des chambres, etc. Nous n’avons pas aussi visité le palais.


« Dites ? Je vais dormir où ? Dans une pièce adjacente de votre chambre où autre part ? Et puis, j’aimerais connaître ce Palais comme ma poche… Savoir aussi son histoire si cela ne vous dérange pas, bien sûr. »

Je lui souris légèrement.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN

Sujet précédent :: Sujet suivant  
Escalus Montaigu

Prince de Vérone

Hors ligne

Prince de Vérone
Inscrit le: 06 Mai 2008
Messages: 208
Lieu de résidence: Palais Princier
Métier: Aristocrate
Age: La 40aine
Sexe: Masculin
Maître de: Tassu/Alessandro
Esclave de: Jamais!
Préférences: Bisexuel


MessagePosté le: Jeu 10 Juil 2008 - 14:32    Sujet du message: Un nouvel esclave a mon service... Répondre en citant

En effet, le petit etait bavard. Très bavard, le très frôlant le trop. Au moins, il semblait être bien éduqué, sachant lire et écrire... Cela signifiait que la bibliothèques, rien d'exceptionnel au niveau du savoir occulte ou autre chose, mais contenant un bon nombre d'œuvres "scientifiques" de cette époque de renaissance, allait lui être ouverte. Cela l'occuperait sans doute un peu. Le fait qu'il soit allergique au pollen des plantes n'eut qu'un haussement d'épaules pour réponse. Les dernières questions, d'ordre pratique, méritaient déjà plus d'intérêt de la part d'Escalus. Souriant de voir que les fresques du plafond font leur effet habituel sur l'esclave, le Prince répondit:

"Un petit appartement sera mis a ta disposition. La porte se trouve en face de celle qui donne dans ma chambre. Quant au palais, Tu le connaitras rapidement. Je te le ferais visiter... Ce soir, disons. Et demain, nous nous occuperons de ta garde-robe. Il faudra faire venir le tailleur, Tu ne porteras pas le même habit toute ta vie. En attendant, je pense que certains vêtements de Tassu devraient être a ta taille. Ce sera sans doute un peu plus modeste que ce que Tu as sur Toi, mais n'oublions pas que Tu n'es pas le seigneur ici..."

Le plus vieux des Montaigu ne pouvait pas se retenir de dire cela. Le fait qu'Alessandro se sente a l'aise etait une chose. Mais il ne devait pas se sentir supérieur a son rang. Il etait esclave ici.

[Dsl. C'est court, mais je doit partir!]

_________________
Venez voir ça!
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN

Sujet précédent :: Sujet suivant  
Alessandro Narciso

Dauphin de Vérone

Hors ligne

Dauphin de Vérone
Inscrit le: 23 Juin 2008
Messages: 53
Lieu de résidence: dans les bras d'un prince XD
Métier: dauphin de Vérone
Age: 19
Sexe: Masculin
Maître de: personne
Esclave de: anciennement d'escalus
Préférences: Homosexuel


MessagePosté le: Mar 15 Juil 2008 - 15:52    Sujet du message: Un nouvel esclave a mon service... Répondre en citant

Alessandro écouta attentivement ce que dit le prince. Au moins, il n’allait pas dormir dans un dortoir ni même au pied du lit de son « maître ». Le prince voulait bien lui faire visiter les lieux mais que ce soir. Alors qu’allaient-ils faire en attendant ? Il n’était même pas midi…
Mais quelque chose le fit bouillir de « colère ». Le prince voulait le soumettre et pour cela, il voulait lui enlever ses habits, l’unique chose qu’il lui rester de son compte. Alessandro perdit son sourire aimable. Son visage devient froid, presque hostile. Alessandro devrait aussi portait des habits d’un autre en attendant.


« Je sais que je ne suis pas maître en ces lieux. Vous semblez ne pas apprécier mon apparence ni même mon caractère un peu snob pour un « esclave »… Votre égo est-il si blessé que ça par l’éducation que j’ai eu ? Cela vous dérange tant que je ne sois pas le parfait esclave, humble, soumis et stupide ? »

Alessandro regarda le prince, droit dans les yeux. Ce dernier venait de toucher un point sensible du jeune « esclave ». Un point tellement sensible, que lorsqu’il était mis à nu, il rendait Alessandro hostile, agressif voire pire encore.

« Je ne me séparerais jamais de ces habits. Certains ici vénèrent une relique plantée dans un lieu dit « Saint », moi je vénère ces habits blancs… Dois-je vous signaler que j’ai été vendu entant qu’esclave de LUXE et non d’homme à tout faire ? Pendant dix-neuf ans, un homme plus respectable que n’importe qui, plus bon que n’importe quel seigneur à votre cours a vieille sur moi. Il m’a inculqué tout ce qu’il pouvait m’apprendre, il m’a façonné pendant toutes ces années. Certes, je ne peux pas vivre éternellement avec ces vêtements mais je refuse de porter n’importe quoi ! »

Son ton était mauvais et dur mais cela importait peu à Alessandro. Il était en colère contre ce « prince » mais aussi contre lui-même et contre la terre entière.

« Vous pouvez me battre ou me punir de n’importe quelle autre manière mais je ne me soumettrais pas à ça : je suis très bien comme je suis ! »

Alessandro tourna des talons et commença à partir vers une porte dérobée. Il connaissait peu les palais de ce genre mais il savait quand même que ce genre de porte menait aux quartiers privés. Il ouvrit la porte : c’était le début d’un petit escalier. Il soupira en le voyant puis il tourna la tête vers le prince.

« Je monte me trouver un petite pièce au calme. Quand vous aurez compris que chaque être à son propre caractère et que les autres ne doivent pas aller à son encontre ; quand vous comprendrez que j’ai pitié des hommes comme vous : qui doive se battre pour leurs pouvoirs ; quand vous comprendrez que je veux simplement être moi et non un petit prétentieux ou quoi que ce soit d’autre ; je suis sure que vous me trouverez facilement ! »

Son ton avait un peu changé, il n’était plus aussi dur. Alessandro n’attendit pas une réponse ni même une réaction de la part du noble, il monta les escaliers rapidement.
Il vagabonda plusieurs minutes avant de trouver une petite pièce au calme. C’était une vieille bibliothèque, abandonnée par ses fidèles lecteurs. Alessandro y rentra sans fermer la porte derrière lui. Il devait se changer les esprits…


[pardon si c'est pas à ton goût!!! ne me tape pas!!!!]
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN

Sujet précédent :: Sujet suivant  
Escalus Montaigu

Prince de Vérone

Hors ligne

Prince de Vérone
Inscrit le: 06 Mai 2008
Messages: 208
Lieu de résidence: Palais Princier
Métier: Aristocrate
Age: La 40aine
Sexe: Masculin
Maître de: Tassu/Alessandro
Esclave de: Jamais!
Préférences: Bisexuel


MessagePosté le: Mer 23 Juil 2008 - 13:29    Sujet du message: Un nouvel esclave a mon service... Répondre en citant

[Ça va, je taperais pas trop fort. ^^]

Le petit explosa de colère, une fois de plus. Effectivement, Escalus n'avait pas trop l'habitude de devoir se battre contre les esclaves. Ses ennemis étaient des nobles, mais a eux, il fallait leur parler autrement. Encore a son age, il devait apprendre pas mal de choses sur la psychologie. Celle d'un jeune garçon qui ne s'imaginait pas la chance qu'il avait d'être tombe sur un excentrique en son genre. Une autre brute aurait déjà brise la mâchoire d'Alessandro sans lui adresser la parole. Lui-même en avait envie par moment. Ensuite, l'idée lui vint d'appeler un garde. Encore ensuite, il se dit que ça ne servira a rien. Il fallait tout recommencer depuis le début. Se levant lentement et soupirant sur la mort du comte de Narciso, une connaissance il y a des années, il suivit son nouvel esclave.

Trouvant ce dernier dans la Petite Bibliothèque, réservée au Prince et contenant, sous clef, des archives des affaires du souverain, assis dans l'un des nombreux fauteuils de la pièce, lui tournant le dos, l'aristocrate s'approche silencieusement. Il posa ses deux mains sur les épaules du jeune homme et resta comme cela pendant un long moment de silence. Il le faisait parfois avec ses nièces, cela donnait une apparence paternel et inspirait la confiance. Le visage du Montaigu se fit triste et fatigue. Il sembla avoir vieilli de plusieurs années. La fatigue lui creusait des rides qui disparaitraient surement après une bonne nuit de sommeil et un peu moins d'ennuis.

Enfin, il brisa le silence, parlant a voix basse. Une voix plus naturelle qu'a son habitude. Une voix trahissant sa fatigue et sa tristesse. Son pouce droit, commença a caresser l'épaule du garçon, machinalement, mais de manière agréable et douce.


"Alessandro... Ecoute-moi. Je ne voulais pas te blesser... Autrefois, j'ai connu ton "père". Tu as raison, ce fut un homme bon et juste, le seul que je connaisse probablement. Nous n'avons jamais pu être amis, la vie nous a séparés très rapidement. Je pense pouvoir lui rendre un dernier service en prenant soin de Toi... Je ne te ferais aucun mal, sois-en sur.

Et Tu as raison quand Tu dis que je dois me battre... Ma vie est plaine de combats, même si ça fait des années que je n'ai plus sorti mon épée de son fourreau...

Je suis d'accord que Tu gardes tes vêtements... Tu en auras d'autres, aussi bien façonnés. Et... Que dirais-Tu de ne pas avoir a m'appeler maitre? Mon Prince, comme le font les libres, serait tout aussi bon au fond..."


Le silence revint dans la pièce. Le portrait du comte Narciso se dessina devant les yeux du Prince. Un soupir. Une de ses premières conquêtes. Les deux hommes furent amants, peu après qu'Escalus n'arrive sur le trône de Vérone. Ce fut une histoire brève, mais il etait si bon de sa la remémorer...

_________________
Venez voir ça!
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN

Sujet précédent :: Sujet suivant  
Alessandro Narciso

Dauphin de Vérone

Hors ligne

Dauphin de Vérone
Inscrit le: 23 Juin 2008
Messages: 53
Lieu de résidence: dans les bras d'un prince XD
Métier: dauphin de Vérone
Age: 19
Sexe: Masculin
Maître de: personne
Esclave de: anciennement d'escalus
Préférences: Homosexuel


MessagePosté le: Mer 23 Juil 2008 - 21:55    Sujet du message: Un nouvel esclave a mon service... Répondre en citant

C’était une vieille bibliothèque, abandonnée par ses fidèles lecteurs. Alessandro y rentra sans fermer la porte derrière lui. Il devait se changer les esprits…

Il se laissa tomber au sol puis attrapa un roman qui lui passait sous la main. Il caressa la première page, l’air rêveur et triste.
Il n’entendit pas le prince entré, il sursauta donc quand ses deux mains se posèrent doucement sur ses épaules. Alessandro le regarda apeuré, attendant son châtiment. Au lieu de ça, les gestes et le regard du Prince étaient tendres, paternels…


« "Alessandro... Ecoute-moi. Je ne voulais pas te blesser... Autrefois, j'ai connu ton "père". Tu as raison, ce fut un homme bon et juste, le seul que je connaisse probablement. Nous n'avons jamais pu être amis, la vie nous a séparés très rapidement. Je pense pouvoir lui rendre un dernier service en prenant soin de Toi... Je ne te ferais aucun mal, sois-en sur. »

Le jeune homme avait les larmes aux yeux, les paroles du prince lui faisaient revoir son père adoptif, sa douceur, etc. Ca lui manquait tellement. Alessandro reposa doucement le livre tout en fixant le visage de son nouveau maître, avide de ses paroles si douces.

« Et Tu as raison quand Tu dis que je dois me battre... Ma vie est plaine de combats, même si ça fait des années que je n'ai plus sorti mon épée de son fourreau...
Je suis d'accord que Tu gardes tes vêtements... Tu en auras d'autres, aussi bien façonnés. Et... Que dirais-Tu de ne pas avoir à m'appeler maitre? Mon Prince, comme le font les libres, serait tout aussi bon au fond..."


Alessandro retrouva alors le sourire, timide et triste. Il se redressa un peu et enlaça le noble. Alessandro était ravit de garder son style vestimentaire, il était aussi content d’avoir le privilège de nommer l’ami de son père : « Mon Prince » et non « Maître ».
Le jeune homme se leva finalement. Il enlaça de nouveau le prince de Vérone. Puis il huma l’odeur de Son prince. Il était dans les bras d’un des amis de son père… Les larmes coulèrent lentement de ses yeux.


- Merci, maître… Enfin, mon Prince. Je vous promets de ne plus m’emporter comme cela. Je dois apprendre à me contrôler, mon père me le disait souvent… En faite, il n’y a qu’avec les animaux que je suis calme et patient.

Je me recule un peu du prince et le regarde pour voir si je ne l’ai pas vu au manoir…

-Mon maître me parler peu de ses amis… Je sais juste qu’un noble était très important pour lui, un certain Escla quelque chose… Mon père semblait beaucoup l’aimait mais ça le rendait triste que je lui en demandais plus…

Je baisse la tête en soupirant, cet homme est sans doute le plus grand mystère de mon « père ». Ma main vient d’elle-même prendre celle du prince. Je l’ai vraiment mal jugeait…

-Encore désolé, on m’a tellement dit de chose sur les hommes qui achètent des garçons comme moi…

Je ne finis pas mes excuses, un hennissement strident attire mon attention. Je me dirige rapidement vers la fenêtre. Deux magnifiques chevaux se tiennent non loin dans ce qui doit être les écuries. Ils sont magnifiques…

-Mon prince ? Ce sont vos chevaux ? Ils sont magnifiques !! Mon père rêvait d’en avoir des comme ça ! Dites ? ca vous dit de me faire visiter votre ville, à cheval ?
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN

Sujet précédent :: Sujet suivant  
Escalus Montaigu

Prince de Vérone

Hors ligne

Prince de Vérone
Inscrit le: 06 Mai 2008
Messages: 208
Lieu de résidence: Palais Princier
Métier: Aristocrate
Age: La 40aine
Sexe: Masculin
Maître de: Tassu/Alessandro
Esclave de: Jamais!
Préférences: Bisexuel


MessagePosté le: Mer 23 Juil 2008 - 22:35    Sujet du message: Un nouvel esclave a mon service... Répondre en citant

Dans le mil! Cette approche avait porte ses fruits. Mais aussi dépoussiéré un peu le cœur glacial du Prince. Dante de Narciso aurait pu être le grand amour d'Escalus, si ce dernier n'était pas un Montaigu, destiné au trône de sa ville natale. Ce fut avant que la politique et l'avarice ne détruisent le jeune homme insouciant qu'il etait. Amants et même frères d'armes lors d'une petite bataille de querelle territoriale, les deux hommes ont passe ensemble plusieurs mois. Ensuite, l'investiture et une Guerre plus dangereuse que le champ de bataille...

La main du garçon vient s'emparer de celle du Prince, le sortant de ses souvenirs. Sa voix, douce et si enfantine, encore pue de toute hypocrisie et malice, résonne agréablement aux oreilles de l'aristocrate.


"Tu le dois en effet. Il y a bien des gens qui voudraient ta tête pour moins que ce que Tu viens de dire, mon garçon."

Il l'entoura de son bras, alors que le petit continuait a parler. Le cœur de l'homme se serra, lorsqu'il entendit cette malheureuse déformation de son propre nom. Dante ne l'aurait-il donc pas oublie? Un soupir de nouveau.

"Ce n'est rien, ne t'en fais pas. Tu sais... Si les choses étaient un peu différentes, Tu aurait peut-être eu deux pères... Dante devait te parler de moi. Je suis Escalus de la famille Montaigu et je l'ai assez bien connu a une époque. Ainsi, Tu dis qu'il ne m'a pas oublie? Il m'a donc fait un honneur, que je ne suis pas sur d'avoir mérité... Mais, maintenant, j'ai une chance de rembourser ma dette envers lui. Tu lui étais cher. Tu l'es pour moi aussi dans ce cas."

Le noble s'installa dans un fauteuil, alors que le garçon alla voir les chevaux par la fenêtre. Un petit sourire apparut sur ses lèvres.

"Non, merci, Alessandro. Je ne suis pas assez en forme pour le moment. On le fera un jour, je te le promets. En attendant, je te propose de t'asseoir et d'essuyer tes yeux. Dante ne voudrais pas que Tu pleures..."

Il lui tendit un mouchoir en soie blanche propre et frais. Un EM y etait brodé juste a cote du blason de la Ville.

_________________
Venez voir ça!
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN

Sujet précédent :: Sujet suivant  
Alessandro Narciso

Dauphin de Vérone

Hors ligne

Dauphin de Vérone
Inscrit le: 23 Juin 2008
Messages: 53
Lieu de résidence: dans les bras d'un prince XD
Métier: dauphin de Vérone
Age: 19
Sexe: Masculin
Maître de: personne
Esclave de: anciennement d'escalus
Préférences: Homosexuel


MessagePosté le: Jeu 24 Juil 2008 - 15:00    Sujet du message: Un nouvel esclave a mon service... Répondre en citant

Alessandro prit délicatement le mouchoir du Prince. C’était un tissu très doux et les initiales étaient très bien dessiner. Il s’essuya délicatement les yeux avec le coin du carré de tissu puis il le rendit au prince, en le remerciant.
Alessandro était gênait d’avoir réveillé de vieille blessures… Il se calla sur les genoux du Prince.


-Pardonner moi si j’ai rouvert une vieille plaie… Mais une question me taquine : pourquoi mon père n’est pas venu ici ? Il n’avait pas beaucoup d’amis intimes là-bas et puis vous semblez l’avoir beaucoup aimé… Me raconterez-vous votre relation avec mon père ? S’il vous plaît.

Je viens ensuite frotter mon nez contre sa joue et sa petite barbichette. Enfin de compte, le prince n’est pas du tout mauvais, il porte juste un masque pour paraître autoritaire en société. Il ressemble à mon père et protecteur. Lui aussi était froid en public mais dès qu’on était tout les deux, il devenait d’un coup aimant, chaleureux et tendre.

-Mon Prince, pourquoi cette bibliothèque est si détériorée ? Certains livres ont l’ai d’être pourtant très intéressant… Certain doivent bien avoir une âme et une histoire, non ?

[de la merde]
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN

Sujet précédent :: Sujet suivant  
Escalus Montaigu

Prince de Vérone

Hors ligne

Prince de Vérone
Inscrit le: 06 Mai 2008
Messages: 208
Lieu de résidence: Palais Princier
Métier: Aristocrate
Age: La 40aine
Sexe: Masculin
Maître de: Tassu/Alessandro
Esclave de: Jamais!
Préférences: Bisexuel


MessagePosté le: Sam 23 Aoû 2008 - 09:33    Sujet du message: Un nouvel esclave a mon service... Répondre en citant

[Mais non. Chacun a ses jours sans inspiration. Je ne ferais pas beaucoup mieux... Enfin, on verra au fur et a mesure...]

Un soupir. Les vieilles plaies? Oui, bien sur. Le Prince pensait parfois a ce que serait sa vie s'il avait écouté Dante, il y a des années. Il serait surement devenu moins distant avec les gens, mais il ne pourrait être heureux de toute manière. Le pouvoir et la richesse ont toujours été ce dont il avait besoin pour se sentir accompli. Escalus avait le mérite d'avoir tenu en place, contre vents capulets et marées de sa propre Maison, en place du souverain de Vérone. De Narciso aimait les arts, la paix et le calme. En aucun cas la politique, qui dévore ceux qui ne parviennent pas a résoudre ses énigmes, a l'image du Sphinx. Les familles et le Destin ont fait leur choix et les deux hommes, amants et amis, furent séparés...

"Si Tu veux. Elle etait très simple et, a l'époque, elle me paraissait belle. Maintenant, je ne me souviens plus très bien. Nous avons été amis et amants, avant que je n'accède au trône. Nous avons même combattus ensemble durant la guerre contre les vénitiens. A mon avis, Tu n'étais pas encore ne a ce moment..."

Les images du champ de bataille lui firent revivre les moments les mieux graves dans sa mémoire. C'était tout de même une belle période, ou le danger venait par devant et on pouvait regarder les ennemis en face. Personne ne faisait semblant, la-bas.
La question du garçon au sujet des livres le fit sortir de ses pensées. Il eut un faible sourire, avant de se lever et de répondre.


"Eh bien, ce sont mes archives personnels. Je ne veux pas qu'on y touche, et j'en ai moi-même rarement besoin. Souvent, ce sont les livres de comptes, rien de bien passionnant a lire. D'autres sont plutôt des carnets de notes. Mais Tu as raison de dire que ça peut être intéressant... Je pense avoir ici un petit trésor, pour nous deux..."

Il fouilla brièvement une des étagères, sachant parfaitement ou chercher. Enfin, il sortit n petit cadre, place entre deux autres objets n'étant pas des livres, mais qui n'avaient pas d'utilité apparente. Soufflant la poussière, il redécouvrit un petit portrait de son ami, compte Dante de Narciso. L'aristocrate tendit la trouvaille a son jeune interlocuteur.

_________________
Venez voir ça!
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN

Sujet précédent :: Sujet suivant  
Alessandro Narciso

Dauphin de Vérone

Hors ligne

Dauphin de Vérone
Inscrit le: 23 Juin 2008
Messages: 53
Lieu de résidence: dans les bras d'un prince XD
Métier: dauphin de Vérone
Age: 19
Sexe: Masculin
Maître de: personne
Esclave de: anciennement d'escalus
Préférences: Homosexuel


MessagePosté le: Mar 2 Sep 2008 - 10:21    Sujet du message: Un nouvel esclave a mon service... Répondre en citant

Alessandro prit délicatement le cadre fragilisé par le temps. Il regarda en silence le portrait. C’était un séduisant jeune homme, beau brun au visage finement dessiner. Il semblait être de la haute aristocratie. Le jeune garçon caressa la vitre pour enlever encore un peu de poussière. Il découvrit alors une chose qui lui glaça le sang. En fines lettres gothiques, juste en bas du portrait, se trouvait inscrit trois mots, trois mots qui rappelaient à Alessandro toute sa vie : Dante de Narciso.
Des larmes se mirent à couler des ses yeux. Son défunt père lui manquait terriblement, sa douceur, sa gentillesse, son amour : tout lui manquait et lui déchirait le cœur. Pourquoi a-t-il fallu que sa famille jalouse ses richesses, son domaine et son nom ? Pourquoi, lui, le pauvre Alessandro, n’a-t-il pas put rester avec lui jusqu’à la fin ? Les larmes firent place à de longs sanglots.


- Pardonnez-moi, mon prince… Je n’ai pas pu le protéger contre les siens… Il était si gentil avec eux qu’il n’a pas vu leur avidité… Il est tombé malade si rapidement que je n’ai rien pu faire, je n’étais qu’un meuble après tout…

Alessandro embrassa délicatement le portrait puis il le caressa doucement. Il sourit ensuite tristement, au moins, il n’avait pas tout perdu. Il appartenait désormais à un homme bon qui connaissait le compte, à un père qu’il aurait pu avoir. Alessandro attrapa lentement le bras du Prince pour l’attirer à lui. Le jeune garçon se blottit contre le prince. Ses lèvres vinrent se poser sur les joues froides de ce dernier. C’était un baiser chaste, simple et léger mais qui voulait prouver ses remerciements les plus sincères.

- Prince ? Notre Dante ne serait-il pas mieux dans une pièce plus vivante et chaleureuse ? je suis sûr que de là haut, il nous surveille de ses yeux protecteurs et aimants. Je suis heureux d’être au près de vous, mon prince. Et de savoir que sa mémoire reste aimée par votre majestueuse personne et non seulement bafouée par sa famille.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN

Sujet précédent :: Sujet suivant  
Escalus Montaigu

Prince de Vérone

Hors ligne

Prince de Vérone
Inscrit le: 06 Mai 2008
Messages: 208
Lieu de résidence: Palais Princier
Métier: Aristocrate
Age: La 40aine
Sexe: Masculin
Maître de: Tassu/Alessandro
Esclave de: Jamais!
Préférences: Bisexuel


MessagePosté le: Jeu 4 Sep 2008 - 17:20    Sujet du message: Un nouvel esclave a mon service... Répondre en citant

Les paroles de l'esclave étaient si vraies. Dante n'a visiblement pas change depuis leurs dernière rencontre. Sa gentillesse et sa conviction que tout le monde est bon l'ont finalement perdu. Escalus le savait, les humains sont mauvais de nature. Et plus on est noble, plus la tentation est grande. Il fallait toujours regarder dans son dos. Le Prince se sentait vieilli par toute cette histoire. Il soupira encore une fois et tira sur une corde qui pendait du plafond. Une sonnette retentit dans la salle des serviteurs et un d'entre se mit en route vers la vieille bibliothèque. En attendant son arrivée, l'aristocrate caressa les cheveux de son esclave-fils adoptif.

"Mon Dieu, protège-moi de mes amis. Les ennemis, je les vaincrais moi-même..."

Ce que cette maxime etait vraie... Et lui le savait mieux que la plupart de gens. Abandonne de la plupart de ses amis, ayant des problèmes avec sa propre famille, Escalus Montaigu etait seul contre tous. Son caractère et ses habitudes en étaient la raison et il aimait son pouvoir et sa richesse. Même les souvenirs d'une vie en couple ne lui procurait ce plaisir. Il ne voudrait rien changer dans son existence. Sauf le respect indiscutable dont il jouissait il y a quinze ans. Lorsqu'il etait maitre de sa Maison et Prince de Vérone. Son pouvoir en ville n'avait aucune limite et personne ne pouvait rien contre lui... Aujourd'hui, il devait jouer plus finement pour rester en place.

Lorsque le serviteur, qui n'était autre que le majordome du Prince, arriva, Escalus lui donna le tableau de Dante et un ordre.


"Faites restaurer ce tableau. Je le veux impeccable... Le plus vite possible."

"Oui, altesse."

Le domestique connaissait l'histoire des deux amants, étant donne qu'il servait la famille depuis des années.Cependant, il ne fit aucun commentaire, se contentant d'obéir aux ordres. Tenant soigneusement l'objet, il s'en alla s'inclinant avant.

_________________
Venez voir ça!
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN

Sujet précédent :: Sujet suivant  
Contenu Sponsorisé



MessagePosté le: Aujourd’hui à 11:52    Sujet du message: Un nouvel esclave a mon service...

Revenir en haut

Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Vérone Index du Forum -> Ville -> Palais -> Palais Princier Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: 1, 2  >
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com