S’enregistrerS’enregistrer   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 
Attente interminable (Privé avec le Prince ^^)

 
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Vérone Index du Forum -> Ville -> Marché aux esclaves
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Alessandro Narciso

Dauphin de Vérone

Hors ligne

Dauphin de Vérone
Inscrit le: 23 Juin 2008
Messages: 53
Lieu de résidence: dans les bras d'un prince XD
Métier: dauphin de Vérone
Age: 19
Sexe: Masculin
Maître de: personne
Esclave de: anciennement d'escalus
Préférences: Homosexuel


MessagePosté le: Lun 23 Juin 2008 - 20:48    Sujet du message: Attente interminable (Privé avec le Prince ^^) Répondre en citant

Je suis là, assis sur une caisse en bois. Je me tiens droit pour salir le moins possible mes vêtements blancs. Ils sont la seule chose qui me reste de « lui »…
Je regarde la foule se pressée devant la scène. Ils sont tous excitaient, ça parle fort sur la vente qui va avoir lieu dans quelques minutes. Le marchand passe lentement entre les cages. Il nous regarde soigneusement, s’attardant sur la propreté de nos peaux, de nos cheveux et de nos vêtements.
Il passe ainsi devant ma cage. Il s’arrête en me demandant de me lever. Je m’exécute sans rien dire et m’avance vers lui.

« Hum… Une véritable création de Michel-Ange… Tu passeras en deuxième. Prépare-toi. »

Il part sans attendre une réponse de ma part. Bien, en deuxième… Au moins je serais au milieu de duel entre les plus riches.
Je passe ma main dans les cheveux pour me recoiffer puis je corrige les plis de mes habits immaculés alors que le son de la cloche retentit près de l’estrade.
Je sors de ma cage suivit par un garde. Je m’arrête a dix mètres du lieu de vente puis je regarde en silence mais inquiet la vente du premier esclave. C’est un garçon de 17 ans, de type nordique, bon pour le travail et non pour le plaisir.
Il part rapidement vers la sortie droite : celle où les esclaves invendus sont « stockés » jusqu’à la fin de la vente.
C’est à mon tour…
Je monte lentement l’escalier suivit toujours de près par « mon garde ». Je me place à deux mètre du bord, bien dans la lumière. La foule se presse encore plus. J’aperçois rapidement les plus riches mais il semble avoir deux camps. Je me tourne un peu vers le marchand qui réplique simplement que nous sommes à Vérone. Je n’ai pas le temps de comprendre ou de réfléchir à cela, la vente commence rapidement.
Les prix montent rapidement sans que j’aie le temps de voir qui surenchère.

« Déshabillez-le !!! »

Je recule un peu en entendant cette demande. Pourquoi vouloir me voir nu ? Je ne suis pas une vulgaire pute !
Le marchand m’ordonne d’enlever mes vêtements.
Je soupire puis je m’exécute. J’enlève mes habits avec délicatesse et grâce. Je les plis aussi délicatement que possible pour ne pas les abîmer. Je les donne au garde qui les prend avec précaution : il sait que je tuerais pour ces vêtements !
Je me retrouve donc nu face à toute cette foule. Je la scrute en silence. Quelques têtes sont étrangement  plus nettes. J’arrive à soutenir quelques regards d’hommes riches. Mais un homme retient plus mon attention.
Il est majestueux, tout en lui inspire le respect et la crainte. Il  marche parmi la foule, tous le laisse passer. Je le regarde, fascinait. Je n’ai jamais vu un homme si fier, si noble…
Les enchères continuent de monter mais plus lentement comme s’ils avaient peur de l’arrivée de ce noble.

« Allons Messieurs ! Cent pièces d’or et ce chef d’œuvre est à vous ! Allez ! »

Je continue à regarder cet homme si spécial sans même me soucier du prix ni des paroles du marchand.

« Il a était éduqué par un noble, il est cultivé, sociable, homosexuel… De très bonne compagnie et capable de réchauffer vos nuits ! Cent dix pièces d’or au fond ! »

Je m’avance d’un pas vers lui, dicté par je ne sais quoi. Mes yeux le fixent, je les sens suppliant. Je ne sais pas pourquoi mais je le veux lui, je suis attirais par sa charisme…

« S’il vous plaît… »

Je murmure à peine, en priant pour qu’il entende ma demande plaintive.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN

Sujet précédent :: Sujet suivant  
Publicité



MessagePosté le: Lun 23 Juin 2008 - 20:48    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut

Sujet précédent :: Sujet suivant  
Escalus Montaigu

Prince de Vérone

Hors ligne

Prince de Vérone
Inscrit le: 06 Mai 2008
Messages: 208
Lieu de résidence: Palais Princier
Métier: Aristocrate
Age: La 40aine
Sexe: Masculin
Maître de: Tassu/Alessandro
Esclave de: Jamais!
Préférences: Bisexuel


MessagePosté le: Lun 23 Juin 2008 - 21:38    Sujet du message: Attente interminable (Privé avec le Prince ^^) Répondre en citant

Un nouvel esclave. Au fond, c'est ce que tout le monde vient chercher au plus grand Marche aux Esclaves de la méditerranée. Enfin, dans la mesure ou on considère que Vérone est proche de la mer. Elle ne l'est que très peu, mais quand même. Mais dans la foule de petits nobles, il y avait un homme, que les gens évitaient. Le Prince Escalus Montaigu avait la chance d'être quelqu'un de trop important pour que la foule ose le toucher. Ainsi, il avait pour lui, et ses deux gardes, tout une partie de la place.

L'esclave qui s'approchait du souverain était des plus séduisants. Et il fallait quelqu'un pour combler le vide provoque par la maladie de Tassu. Les deux soldats empêchèrent le jeune homme de s'approcher de leur maitre. Mais ce dernier leur fit signe de s'écarter. Ils obéirent immédiatement. L'aristocrate fit un pas vers l'esclave et passa ses doigts sur le torse doux et si bien fait du petit. Un petit sourire apparait sur le visage pale de l'homme. Il claque des doigts pour attirer l'attention du marchand. Le silence se fait sur la place. Il ne doit pas crier. Tout le monde écoute attentivement.


"Rhabille-Toi, petit. Je suppose que Tu veux venir avec moi... Tu seras bien sage, n'est-ce pas?"

Un sourire... moqueur? Pas vraiment. Plutôt... de supériorité, tant aimée du Prince. Il n'haussa pas le ton pour dire ce qu'il avait a dire, fixant celui qui allait devenir sien bientôt. Sans détourner le regard, curieux, il continua, a l'intention du marchand.


"Je le prends. A quatre-vingt pièces d'or. Pas une seule de plus. Le dernier esclave que tu m'as vendu est déjà tombe malade..."

"B... bien, votre altesse..."

Personne ne voulait discuter les ordres du Prince. Il n'y avait ni de Capulets ni de Montaigus dans la foule. En tout cas, personne pouvant se permettre de se moquer de lui. L'argent passa d'une main dans une autre, dans une bourse et Escalus Montaigu devint le maitre d'Alessandro Narciso. Un ordre sec, mais rempli de promesses de sentiments divers:

"Viens, petit. Nous devons parler, faire connaissance..."

Et il se mit en route, un garde le suivait, l'autre attendait que l'esclave emboite le pas a son maitre. Il allèrent dans les rues, évitant les quartiers louches. Ce jour-la, Escalus prévu de se déplacer a pieds. De toute façon, le palais n'était pas très loin de la. Avant d'y arriver et de dévoiler son identité, il voulait connaitre un peu mieux son nouvel achat... Il le voyait déjà, sur le coussin aux pieds du trône de la salle d'audiences...

[Continuons un peu la balade ici. Après, on ira au palais]

_________________
Venez voir ça!
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN

Sujet précédent :: Sujet suivant  
Alessandro Narciso

Dauphin de Vérone

Hors ligne

Dauphin de Vérone
Inscrit le: 23 Juin 2008
Messages: 53
Lieu de résidence: dans les bras d'un prince XD
Métier: dauphin de Vérone
Age: 19
Sexe: Masculin
Maître de: personne
Esclave de: anciennement d'escalus
Préférences: Homosexuel


MessagePosté le: Mar 24 Juin 2008 - 11:14    Sujet du message: Attente interminable (Privé avec le Prince ^^) Répondre en citant

« Il a était éduqué par un noble, il est cultivé, sociable, homosexuel… De très bonne compagnie et capable de réchauffer vos nuits ! Cent dix pièces d’or au fond ! »

Je m’avance d’un pas vers lui, dicté par je ne sais quoi. Mes yeux le fixent, je les sens suppliant. Je ne sais pas pourquoi mais je le veux lui, je suis attirais par sa charisme…

« S’il vous plaît… »

Je murmure à peine, en priant pour qu’il entende ma demande plaintive.
Les soldats m’empêchaient froidement de m’approcher plus mais l’aristocrate fit signe à ses gardes de reculer. Le noble fit alors un pas vers moi. Je ne bougeais plus, attendant sa réaction.
Elle vient vite. Sa main se pose sur moi comme une plume, douce et délicate. Je le laisse caresser mon torse. Je baisse les yeux face à ce sourire si étrange.
L’homme claque soudainement des doigts. Je relève la tête, surpris. Un silence de mort prend la place de vente. J’attends son verdict.
 

"Rhabille-Toi, petit. Je suppose que Tu veux venir avec moi... Tu seras bien sage, n'est-ce pas?"
 

Il continue à sourire. Il est encore plus fier que tout à l’heure. Je n’arrive pas à comprendre qui il est vraiment. Il est certes riches, respecté voire craint mais qui est-il vraiment ? Je reprends mes habits et cache ma nudité sous les vêtements de mon premier maître. J’essaye de me faire le plus beau possible pour cet homme qui va me faire sien. Mais ses paroles me font sursauter et me paralysent un instant.

"Je le prends. A quatre-vingt pièces d'or. Pas une seule de plus. Le dernier esclave que tu m'as vendu est déjà tombe malade..."

"B... bien, votre altesse..."
 

Je regarde le marchand surpris, extrêmement étonné : Altesse ?! Cet homme est donc de sang royal ?
J’avale difficilement ma salive, je n’ai pas l’habitude de ça…
Je les regarde s’échanger l’argent et faire leur petit commerce. Puis sa voix m’interpelle une nouvelle fois mais cette fois-ci elle est plus autoritaire et sèche.

"Viens, petit. Nous devons parler, faire connaissance..."


Mon nouveau maître part ensuite, n’attendant pas. Je finis de m’habiller puis je lui emboite rapidement le pas. Mon nouveau maître nous mène dans les rues « chiques » de sa ville. Je le regarde pour mieux le comprendre, envisager mon nouveau rôle.
Je marche derrière lui puis j’essaye de me mettre à sa droite. La foule me bouscule mais j’y arrive. J’inspire profondément puis je me lance, ne sachant pas si cela va plaire à mon nouveau maître ou non.
 

« Je suis désolé pour votre esclave, je ferais tout mon possible pour vous satisfaire et rester au près de vous le plus possible… »
 

Je le regarde furtivement, il n’a pas l’air de réagir négativement à mon initiative… je respire encore, cherchant mes mots.
 

« Je serais « sage »... Le marchand disait la vérité, j’ai reçut une bonne éducation, je serais me faire discret, maître. Mais… pardonnez ma curiosité, il vous a nommez « Altesse ». Vous êtes donc de sang royal… Mais je ne comprends pas vraiment. On m’avait dit que cette ville était dirigée par deux familles… Régnez-vous sur cette belle cité comme n’importe quel prince ou êtes-vous simplement un grand aristocrate ? »
 

Je me tais ensuite, attendant sa réponse.
Mais les splendeurs architecturales des bâtiments captivent rapidement mon attention. Les habitations possèdent quelques fois des gros pots de fleurs près de leurs entrées. Je coupe au passage une fleur rose qui provient d’un laurier rose. J’hume son odeur. Elle sent très bon pour une fleur qui ne vient pas très bien en Italie.
Je suis ensuite vite re-captivé par mon maître. J’écoute ses paroles, attentif à chaque mots, à chaque ton employé. Je bois ses paroles si fières et nobles.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN

Sujet précédent :: Sujet suivant  
Escalus Montaigu

Prince de Vérone

Hors ligne

Prince de Vérone
Inscrit le: 06 Mai 2008
Messages: 208
Lieu de résidence: Palais Princier
Métier: Aristocrate
Age: La 40aine
Sexe: Masculin
Maître de: Tassu/Alessandro
Esclave de: Jamais!
Préférences: Bisexuel


MessagePosté le: Mer 25 Juin 2008 - 10:52    Sujet du message: Attente interminable (Privé avec le Prince ^^) Répondre en citant

Le petit le rattrapa assez rapidement. Et commença a poser des questions, après avoir introduit un peu la conversation. A vrai dire Escalus ne s'intéressait pas particulièrement a son éducation, celle-ci devant être de toute façon corrigée pour qu'il corresponde parfaitement a ses désirs. Mais les aptitudes de base, comme la capacité de lire ou écrire, étaient les bienvenues. L'aristocrate tourna dans une ruelle moins bondée avant de répondre. Autant commencer par certaines règles et faire connaissance par la suite.

"Ne t'en fais pas, il s'en remettra fort probablement...

A l'avenir, Tu resteras toujours un pas derrière moi, sauf ordre contraire. En rue, plus qu'ailleurs. Mais les règles de la maison te seront présentées plus tard. Chaque chose en son temps.

Je te pardonne. Au moins, on peut parler avec Toi. Pour ce qui est de mon identité, je suis le Prince régnant de Vérone. Par des liens du sang, j'appartiens également a l'une des familles dont Tu as parle. Mais la politique de la ville ne dois pas être ton souci. C'est le mien."


Les petites villas des nobles et marchands de Vérone donnaient une atmosphère fort agréable a la rue, ou ils s'étaient engages. Une petite patrouille de la garde s'arrêta pour saluer le Prince, un salut auquel il répondit d'un petit signe de la tête. Ensuite, il décida qu'il faut tout de même savoir comment s'appelle son esclave. Il allait de toute façon lui dire "petit" la plupart du temps, cependant ce petit renseignement serait fort intéressant.

"Dis-moi, petit, quel est ton nom?"

[Désolé, j'ai fait court, mais je me rattraperais la prochaine fois ^^]

_________________
Venez voir ça!
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN

Sujet précédent :: Sujet suivant  
Alessandro Narciso

Dauphin de Vérone

Hors ligne

Dauphin de Vérone
Inscrit le: 23 Juin 2008
Messages: 53
Lieu de résidence: dans les bras d'un prince XD
Métier: dauphin de Vérone
Age: 19
Sexe: Masculin
Maître de: personne
Esclave de: anciennement d'escalus
Préférences: Homosexuel


MessagePosté le: Mer 25 Juin 2008 - 12:43    Sujet du message: Attente interminable (Privé avec le Prince ^^) Répondre en citant

[c'est pas grave, ça arrive de ne savoir pas quoi dire ou de ne pas avoir le temps de faire plus ^^! J'espère que mon post va te plaire]

« Je serais « sage »... Le marchand disait la vérité, j’ai reçut une bonne éducation, je serais me faire discret, maître. Mais… pardonnez ma curiosité, il vous a nommez « Altesse ». Vous êtes donc de sang royal… Mais je ne comprends pas vraiment. On m’avait dit que cette ville était dirigée par deux familles… Régnez-vous sur cette belle cité comme n’importe quel prince ou êtes-vous simplement un grand aristocrate ? »

Je me tais ensuite, attendant sa réponse.
Mais les splendeurs architecturales des bâtiments captivent rapidement mon attention. Les habitations possèdent quelques fois des gros pots de fleurs près de leurs entrées. Je coupe au passage une fleur rose qui provient d’un laurier rose. J’hume son odeur. Elle sent très bon pour une fleur qui ne vient pas très bien en Italie.
Je suis ensuite vite de nouveau captivé par mon maître. J’écoute ses paroles, attentif à chaque mots, à chaque ton employé. Je bois ses paroles si fières et nobles
.


"Ne t'en fais pas, il s'en remettra fort probablement...
A l’ avenir, Tu resteras toujours un pas derrière moi, sauf ordre contraire. En rue, plus qu'ailleurs. Mais les règles de la maison te seront présentées plus tard. Chaque chose en son temps.
Je te pardonne. Au moins, on peut parler avec Toi. Pour ce qui est de mon identité, je suis le Prince régnant de Vérone. Par des liens du sang, j'appartiens également à l'une des familles dont Tu as parlé. Mais la politique de la ville ne doit pas être ton souci. C'est le mien."



Bien, au moins, je sais de ce qui m’attend : une vie paisible mais ponctuée de règles spécifiques et très strictes à respectées.
Nous sommes désormais dans une plus petite rue, plus intime aussi. Je le laisse saluer les gardes de la ville, profitant de l’occasion pour être derrière lui, comme il le souhaite.
Nous continuons ensuite notre marche. L’endroit est agréable, sain et assez frais.


"Dis-moi, petit, quel est ton nom?"


Je baisse la tête un instant. Je ne sais pas trop quoi répondre. Je portais le nom de famille de mon maître mais depuis qu’il est mort, je ne suis plus de sa famille…


« Mon premier maître, le comte Narciso vivant près de la frontière française, m’a nommé Alessandro, en référence à Alexandre le Grand. »


Je redresse un peu la tête, pour cacher comme je peux ma peine. Mon premier maître était pour moi la personne la plus importante de ma vie. Il m’avait élevé dans le bonheur et l’amour…


« Maître ? Puis-je savoir quel sera mon rôle près de vous ? Attendez-vous de moi quelque chose en particulier ? »


Je pose mon regard sur lui, sans volonté quelconque de lui faire offense ou de rébellion. Je dois savoir. A ce que j’ai compris il a déjà un esclave mais il est malade donc je suis comme un « remplaçant ». Que vais-je faire alors ? Être pour lui de compagnie, de « plaisir », de service ?
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN

Sujet précédent :: Sujet suivant  
Escalus Montaigu

Prince de Vérone

Hors ligne

Prince de Vérone
Inscrit le: 06 Mai 2008
Messages: 208
Lieu de résidence: Palais Princier
Métier: Aristocrate
Age: La 40aine
Sexe: Masculin
Maître de: Tassu/Alessandro
Esclave de: Jamais!
Préférences: Bisexuel


MessagePosté le: Ven 27 Juin 2008 - 13:03    Sujet du message: Attente interminable (Privé avec le Prince ^^) Répondre en citant

"Alessandro... Très bien. Hmmm..."

Le Prince continua a marcher en silence... C'était un joli prénom. Tout autant que l'esclave. Celui-ci donnait l'impression d'être un noble lui-même. Même si l'ego du souverain de Vérone le grandissait, il se promit d'apporter les changements nécessaires pour que tout le monde voit qui est l'esclave. Il sera oblige d'abandonner une partie au moins de ses vêtements. De toute façon, ce petit mignon devait passer une partie de son temps nu... Pour les plaisirs du Prince.

*Mais le plaisir, n'est-il pas d'en donner? Pour le moins que cela soit gratuit, bien entendu.*

Cette pensée cynique et pragmatique, ainsi que dévoilant l'avarice et l'attachement pour l'or de l'aristocrate, résumait très bien sa façon de penser. Il aimait faire du bien a ses amants, il en perdait même le sang froid. Cependant, il ne fallait pas jouer avec son trésor monétaire, il ne aimait pas ça du tout. La question suivante, que lui posa son nouvel esclave, était des plus naturelles. Son rôle... Un sourire fort significatif, quoique discret, apparut sur les lèvres de l'homme. Surtout que le palais était proche, on allait pouvoir examiner la qualité de la marchandise...

"Tu n'auras aucune tache bien définie a exécuter... Cependant, Tu seras près de moi a chaque instant pour me servir, lorsque je le souhaiterai."

_________________
Venez voir ça!
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN

Sujet précédent :: Sujet suivant  
Alessandro Narciso

Dauphin de Vérone

Hors ligne

Dauphin de Vérone
Inscrit le: 23 Juin 2008
Messages: 53
Lieu de résidence: dans les bras d'un prince XD
Métier: dauphin de Vérone
Age: 19
Sexe: Masculin
Maître de: personne
Esclave de: anciennement d'escalus
Préférences: Homosexuel


MessagePosté le: Ven 27 Juin 2008 - 14:00    Sujet du message: Attente interminable (Privé avec le Prince ^^) Répondre en citant

 « Maître ? Puis-je savoir quel sera mon rôle près de vous ? Attendez-vous de moi quelque chose en particulier ? »

Je pose mon regard sur lui, sans volonté quelconque de lui faire offense ou de rébellion. Je dois savoir. A ce que j’ai compris il a déjà un esclave mais il est malade donc je suis comme un « remplaçant ». Que vais-je faire alors ? Être pour lui de compagnie, de « plaisir », de service ?
 

"Alessandro... Très bien. Hmmm...
Tu n'auras aucune tache bien définie à exécuter... Cependant, Tu seras près de moi à chaque instant pour me servir, lorsque je le souhaiterai."
 

Je le regarde un instant, je crois apercevoir quelque chose venant de lui qui me déplaît, enfin je crois… je reste silencieux et marche comme si rien n’était.
Je soupire puis quelque chose d’énorme capte mon attention. C’est un Palais magnifique, qui commence à se dresser devant nous. Je le regarde intensément, le regard remplie d’étoiles. Il est magnifique, splendide, mieux que tous les palais que j’ai visité !
 

Je me remets vite de mes émotions. Quelque chose vient de me traverser l’esprit. Mes yeux se posent sur mon nouveau « maître ».
Cette fois-ci je me fous de ce qu’il préfère, je le rattrape rapidement en silence. Je me stoppe devant lui, mes yeux peuvent lui montrer ma « colère »…
 

« Oh, je n’aurais pas de tâche bien définie ! Mais je serais toujours près de vous ? Mais éclaircissez moi, vous qui est Prince de cette ville. Je serais plutôt les cuisses écartées attendant votre bon vouloir toute la journée ou plutôt rampant à vos pieds pour montrer à tel point ma docilité ? »
 

Ma vision devient floue à cause des larmes de rages qui montent rapidement. Je le hais, je les hais tous d’un seul coup. Mon maître ne m’a pas élevé dans le but que je devienne une pute de luxe pour un prince ni même un roi. Il m’a inculqué des valeurs qui font de moi quelqu’un de respectable et de bon.
 

« Je ne suis pas une pute et je n’en serais jamais une ! Vous croyez que c’est avec de l’argent ou avec de la violence que vous arriverez à vos fins ? Et bien, vous pourriez me battre, m’affamé, m’humilier en public, mais je ne serais jamais dans votre lit. Mon maître m’a appris des valeurs que je ne renierais jamais. C’est dommage, vous avez perdu quatre-vingt pièces d’or pour rien… Votre avarice princière ne m’en voudra pas, j’espère. »
 

Je renifle puis je pars de l’autre coté, vers le marché. Dans ma colère, je ne vois pas que les gardes nous ont encerclés. L’un deux, celui qui me suivait depuis le début, m’arrête violemment. J’essaye tout de même de passe mais il me repose une nouvelle fois, plus brutalement.
Je me jette alors sur lui, risquant tout je le sais.
Des coups pleuvent aussi bien sur lui que sur moi. Mes vêtements, trop fragiles, commencent à partir en lambeau. Je crie de rage alors qu’encore plus d’hommes tentent de me calmer et de me faire tomber au sol.
Il y a bientôt quatre gardes contre moi. Je cède lentement face à eux. Ils me maitrisent d’ailleurs très vite, l’un d’eux m’attache les poings dans le dos puis il me jette au pied du Prince. Je sens qu’il est en colère contre moi, il ne doit pas avoir l’habitude qu’on le contredise si vite.
Je lève les yeux vers son visage froid.
 

« Vous allez me battre, c’est ça ? Jamais je ne coucherais avec vous sous la contrainte ou la violence… Je suis assez têtu là-dessus donc si vous ne voulez que ça, renvoyez moi dans ma cage nauséabonde. »
 

Il bouge un peu, je ferme alors systématiquement les yeux attendant le coup venir.
Il faut que je trouve des excuses pour me refuser à lui. Je ne veux pas vraiment le contrarier mais c’est juste que… Je dois avouer que je suis novice dans ce qu’il va me demander et que… je refuse, je préfère mourir de honte que de coucher avec un homme que je n’aime pas et que je ne connais pas.


(je ne trouve pas ton truc de couleur, tu m'avais dit que c'était lequel?)
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN

Sujet précédent :: Sujet suivant  
Escalus Montaigu

Prince de Vérone

Hors ligne

Prince de Vérone
Inscrit le: 06 Mai 2008
Messages: 208
Lieu de résidence: Palais Princier
Métier: Aristocrate
Age: La 40aine
Sexe: Masculin
Maître de: Tassu/Alessandro
Esclave de: Jamais!
Préférences: Bisexuel


MessagePosté le: Ven 27 Juin 2008 - 21:37    Sujet du message: Attente interminable (Privé avec le Prince ^^) Répondre en citant

[Suite ici]

_________________
Venez voir ça!
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN

Sujet précédent :: Sujet suivant  
Contenu Sponsorisé



MessagePosté le: Aujourd’hui à 11:53    Sujet du message: Attente interminable (Privé avec le Prince ^^)

Revenir en haut

Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Vérone Index du Forum -> Ville -> Marché aux esclaves Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com