S’enregistrerS’enregistrer   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 
L'Animal en cage (PV Kelen)

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Vérone Index du Forum -> Ville -> Marché aux esclaves
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Fabio Fantoli


Hors ligne

Esclaves
Inscrit le: 01 Jan 2009
Messages: 5
Métier: Esclave récalcitrant ^^
Age: 19 ans
Sexe: Masculin
Maître de: Mes pensées.
Préférences: Homo


MessagePosté le: Jeu 1 Jan 2009 - 23:51    Sujet du message: L'Animal en cage (PV Kelen) Répondre en citant

Le soleil venait de se coucher, à l'instar de nombreux Véronais. La journée allait bientôt se terminer, pourtant Fabio n'avait aucune envie de dormir. Il savait très bien que quand le marchand serait là, il aurait droit à d'autres humiliation. D'abord, il allait donner à manger aux autres esclaves et tenter de s'amuser avec le jeune homme de sa cage (avec plus ou moins de violence). S'il se rebiffait comme il le faisait sans arrêt, il ne mangerait pas ce soir. Cet idiot de commerçant ne se rendait pas compte que sa "marchandise" était habituée à jeûner très souvent. Mais, la faim mélée au froid, à la tension constante de ses nerfs, aux coups qu'il prenait si fréquemment et à la fatigue accumulée lors de ses nuits d'insomnie, commençaient à entamer sa volonté et sa fierté.
Fabio était recroquevillé dans un coin de sa cage, le visage contre ses genoux. Il revivait mentalement le meurtre de sa famille, encore et encore depuis presque 5 ans.


DEBOUT !!!! cria une grosse voix à quelques mètres de lui.

Fabio leva les yeux et vit son actuel propriétaire devant la porte de la cage, un panier de vieille pommes dans la main. À cette vue, son estomac poussa un grognement sonore, qu'il tenta d'étouffer en vain


Alors, petit, es-tu enfin décidé à te montrer coopératif ? Ton joli petit ventre crie famine ?

Le marchand ouvrit la porte de la cage qui contenait le garçon sauvage, prit une pomme dans son panier, mit un genou à terre et tendit la pomme en direction de l'esclave. Ce dernier trouva ce geste très vexant, car c'était de cette manière qu'on essayait d'apprivoiser les animaux. Il se colla encore plus contre les barreaux de sa prison.
Puis, perdant patience, le marchand entra dans la cage et tenta de se saisir du bras du jeune Fantoli, ce qui lui valut une morsure profonde. Fabio n'était pas du tout prêt à se laisser faire. Il savait bien qu'il jouait avec sa vie, mais il s'en fichait complètement. Il était mort cinq ans auparavant, de son point de vue.
Le commerçant le gifla à de nombreuses reprises et s'apprêtait à lui envoyer un coup de poing quand une voix l'arrêta...


Dernière édition par Fabio Fantoli le Ven 2 Jan 2009 - 18:04; édité 2 fois
Revenir en haut
MSN

Sujet précédent :: Sujet suivant  
Publicité



MessagePosté le: Jeu 1 Jan 2009 - 23:51    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut

Sujet précédent :: Sujet suivant  
Ambrosias Kelen

Vampire de Première Génération

Hors ligne

Vampire de Première Génération
Inscrit le: 06 Mai 2008
Messages: 113
Lieu de résidence: Demeure Ambrosias
Métier: /
Age: La trentaine
Sexe: Masculin
Maître de: Fabio
Esclave de: Personne
Préférences: Homosexuel


MessagePosté le: Ven 2 Jan 2009 - 01:42    Sujet du message: L'Animal en cage (PV Kelen) Répondre en citant

La nuit venait à peine de tomber, Kelen avait observé les derniers rayons de soleil mourir avec un fin sourire. Pour une fois, l'envie de se promener lui était venu. Les derniers tons oranges s'étaient effacés du ciel lorsqu'il avait posé le pied hors de sa demeure, vêtu d'une lourde cape sombre qui tranchait avec la paleur de sa peau. Plus personne ne s'en étonnait à Vérone... Ambrosias Kelen était connu pour avoir été touché par une triste maladie qui l'empêchait de sortir au grand jour. Il arrivait qu'on le voit à l'une ou l'autre soirée, mais il restait discret et vivait sur la fortune familial, reclus dans sa demeure.

Aujourd'hui cependant, il n'allait à aucune fête, ce qui ne l'empêchait pas d'avoir un air enjoué, au contraire. Si on l'observait avec attention, on avait presque l'impression qu'il glissait sur le sol, mais le peu de gens qui pretaient attention à ce genre de détails ce convainquaient bien vite qu'il se s'agissait que de leur imagination. C'est donc avec entrain et naturel que le Vampire déambulait dans les rues de Vérone, savourant le calme qui commençaient à les envahir.

Ce n'est qu'une fois arrivé à destination qu'il reprit véritablement contact avec la réalité. Il était au marché, plus précisement dans la partie réservé à la vente d'esclave. Il n'avait jamais vraiment été intéréssé par l'achat de l'une de ces créatures, vu que cela aurait put tout simplement revenir à acheter un quartier de viande. Aucun interet à acheter ce qu'il pouvait obtenir gratuitement. Son regard s'attarda cependant dans l'une ou l'autre cage. Le marché était déja fermé mais personne ne viendrait lui faire de remarque.

Ce n'est qu'après quelques instants que des bruits attirèrent son attention. Ses yeux mordorés brillaient légèrement dans la pénombre et il aperçut un marchand, debout dans une cage. La curiosité piquée, il se rapprocha pour apercevoir un esclave en proie au coup de l'homme. Il continua à s'approcher pour finir devant la porte de la cage ouverte. Le marchand s'appretait à assener un dernier coup violent lorsque le Vampire s'eclairci enfin la gorge, devoilant sa présence. Il ne put s'empêcher de sourire lorsque l'homme sursauta pour se retourner vivement vers lui et de remarquer la fine couche de sueur qui commençait à perler sur le haut de son front. Qui n'aurait pas été effrayé? Par les temps qui couraient, plein de chose se racontaient et il n'était géneralement pas bon de rester dehors passer une certaine heure.

Il ne fallut cependant pas beaucoup de temps au marchant pour reconnaitre l'aristocrate. Un marchand reconnait toujours une bourse pleine d'or... Il lui adressa donc un sourire forçé pour finalement prendre la parole.


" Vous m'avez fait peur, Seigneur, avec la pénombre, je ne vous est pas reconnu et ... " Il fut coupé

" J'ai déja eu tout le loisir de vous observer. Je me promenais parmis vos articles lorsque j'ai entendu du bruit. Je sais bien, les marchés sont déja tous fermés, mais, comme vous devez déja le savoir, certaines incomodités m'empêchent de venir plus tôt... "

Tout en parlant, le marchand était sorti de la cage, refermant la lourde grille derrière lui, laissant tout le loisir au Vampire d'observer plus en détails la créature qui gisait derrière la grille. Ses yeux glissérent sur le corps du jeune esclave avant de rencontrer, l'ombre d'un instant, le regard azur de ce dernier. Mignon, nota une partie de son esprit. On en mangerais ajouta une autre. Il se retourna finalement vers son interlocuteur qui se frottait le bras, apparement meurtri.


" Il est à vendre ?"


La question avait été posé avec un soupçon d'innocence mais il suffisait de connaitre Kelen un tant soit peu pour savoir que ce dernier ne pose pas de question en l'air.

_________________
Autant profiter de mon éternité car l'Enfer m'attends au tournant.
Revenir en haut

Sujet précédent :: Sujet suivant  
Fabio Fantoli


Hors ligne

Esclaves
Inscrit le: 01 Jan 2009
Messages: 5
Métier: Esclave récalcitrant ^^
Age: 19 ans
Sexe: Masculin
Maître de: Mes pensées.
Préférences: Homo


MessagePosté le: Ven 2 Jan 2009 - 17:29    Sujet du message: L'Animal en cage (PV Kelen) Répondre en citant

Dans sa cage, Fabio regardait les deux hommes discuter. Sa mâchoire lui faisait vraiment mal, mais il ne laissait rien paraître. Son regard était sauvage. Il observait le nouvel arrivant avec attention. C'était un homme plutôt jeune, aux yeux dorés, aux longs cheveux blond foncé et à la peau plutôt pâle, pour autant qu'il puisse en juger dans la pénombre. Le jeune esclave n'aimait pas la façon dont il le regardait, et quand il laissa entendre qu'il voulait l'acheter, le jeune Fantoli se cala encore plus contre le fond de sa cage.
Le marchand parut surpris par la question du noble. Après tout, Fabio était désobéissant, rebelle, presque sauvage.


Euh...bien entendu... mais, je dois vous prévenir, il est très rebelle... son dernier propriétaire l'a ramené car il refusait de lui obéir...

Un sourire ironique se dessina sur le visage rougi par les coups récents du jeune prisonnier qui lança une légère pique au commerçant.

On ne peut pas vraiment dire que vous vantiez votre marchandise. Il me semblait que les Marchand faisaient toujours tout pour vendre leurs "produits".


Je ne crois pas t'avoir adressé la parole, esclave ! Vous voyez, Seigneur ! Si j'étais vous, je prendrais un esclave plus docile, par exemple...

Je crois qu'il est assez grand pour décider tout seul s'il me veut ou non.

Fabio ne savait faire que cela pour éviter de s'énerver: provoquer. Il jouait peut-être avec le feu, mais au moins, il se défoulait.
Revenir en haut
MSN

Sujet précédent :: Sujet suivant  
Ambrosias Kelen

Vampire de Première Génération

Hors ligne

Vampire de Première Génération
Inscrit le: 06 Mai 2008
Messages: 113
Lieu de résidence: Demeure Ambrosias
Métier: /
Age: La trentaine
Sexe: Masculin
Maître de: Fabio
Esclave de: Personne
Préférences: Homosexuel


MessagePosté le: Sam 3 Jan 2009 - 01:25    Sujet du message: L'Animal en cage (PV Kelen) Répondre en citant

Sa première idée en venant ici était d'acheter un esclave qui aiderait sa femme de chambre à s'occuper des lieux... Il commençait maintenant à envisager la possibilité d'avoir un esclave personnel. Pas sur qu'il s'agisse d'une bonne idée, d'ailleurs, s'il tenait réellement à cette petite fantaisie, il valait mieux prendre un esclave plus calme, obéissant, qui ne risquait pas de croquer sous sa dent après une demi-soirée pour cause de mauvaise humeur... Oui, se serait une décision raisonnable pour une personne raisonnable qui envisagerait les choses raisonnablement. Après une hésitation quasi inexistante, Kelen souria. Ses yeux semblèrent s'allumer d'une joie enfantine et il répondit au marchand, ignorant complètement les paroles de l'esclave ainsi que les piètres tentatives du marchand pour le rediriger.

" He bien... S'il est aussi difficile que vous me le dites... Je suppose qu'il ne coute pas bien cher. De plus, je remarque qu'il est plutôt abimé, c'est dommage mais pourquoi pas? "

Son regard se posa à nouveau sur l'esclave, tout en faisant signe au marchand de le sortir. Il ne savait pas encore tout à fait ce qu'il allait en faire, mais pour sur, il ne s'ennuierait pas avec. Lorsque l'homme fut sortit, Kelen attrapa par les épaules sa nouvelle acquisition tel un enfant attrapant son cadeau d'anniversaire. Il adressa encore un sourire au marchand et s'informa du prix.

" Un de mes serviteurs viendra demain matin pour le payement. Soyez content, je vous retire une épine du pied "

Le marchand se contenta de grommeler. Ce que ces autres clients disaient étaient vrais, Ambrosias Kelen était un excentrique qu'il ne fallait pas chercher à comprendre. De toute manière, le client était roi. S'il tenait à acheter cet esclave, tant mieux pour lui. De son coté, Kelen entrainait déjà le jeune esclave, décidé à le ramener chez lui. Dans sa joie infantile, il failli presque oublié qu'il n'avait pas à faire à un bibelot. Il avait déjà quitté le marché et le Vampire se retourna donc vers le jeune esclave pour lui poser une petite question, gardant son sourire coller au lèvres.


" J'oubliais presque... Comment t'appelles tu ? Le marchand ne m'a rien dit. "


Rien à redire, Kelen était de bonne humeur, ce que certains jugeaient comme un fait rare car il lui arrivait bien souvent de se morfondre dans sa demeure, n'hésitant pas à exaspérer les rares personnes qui venaient lui rendre visite. Un peu de compagnie ne lui ferait sans doute pas de mal, mais il n'était pas vraiment d'accord avec cette optique des choses, du moins, habituellement. Pensée qui était autant partagée par ces frères et sœurs vampires que par les nobles qu'il avait l'habitude de côtoyer.

_________________
Autant profiter de mon éternité car l'Enfer m'attends au tournant.
Revenir en haut

Sujet précédent :: Sujet suivant  
Fabio Fantoli


Hors ligne

Esclaves
Inscrit le: 01 Jan 2009
Messages: 5
Métier: Esclave récalcitrant ^^
Age: 19 ans
Sexe: Masculin
Maître de: Mes pensées.
Préférences: Homo


MessagePosté le: Mar 6 Jan 2009 - 07:33    Sujet du message: L'Animal en cage (PV Kelen) Répondre en citant

Quand le marchand vint essayer de le sortir de la cage, Fabio se débattit pour la forme jusqu'à ce que son corps lui rappelle que ses blessures n'étaient pas toutes anciennes. Une des plus récentes se remit à saigner sur son bras, tachant ses haillons. De plus, il était très affaibli par le jeûne, le manque de sommeil, le froid et les diverses punitions et viols qu'il avait dû subir. Il finit par se résigner, non sans avoir fusillé son tortionnaire d'un de ses regards les plus sauvages et féroces. Une fois que le commerçant le lâcha et que son nouveau maître le prit par les épaules, l'esclave faillit tomber de fatigue aussi bien physique que psychologique.
Quand Kelen et lui se furent un peu éloignés, le libre posa une question à son esclave.


Je... je m'appelle Fabio... Fantoli. Et si le marchand ne vous l'a pas dit, c'est qu'il ne s'en est jamais inquiété. Après tout, aux yeux de tous, je ne suis qu'un esclave, un chien, un objet.

Le jeune homme avait utilisé un ton très ironique et un peu sauvage. Même si le traitement qu'on lui avait ifligé l'avait affaibli, son esprit combattif était toujours présent et s'il ne tentait pas de s'enfuir, c'était parce qu'il était bien faible pour cela.

Puis-je m'enquérir des tâches qui me seront confiées, "Maître" ?

Encore une fois, il avait utilisé un ton extrêmement ironique et avait exagéré le "Maître".
Revenir en haut
MSN

Sujet précédent :: Sujet suivant  
Ambrosias Kelen

Vampire de Première Génération

Hors ligne

Vampire de Première Génération
Inscrit le: 06 Mai 2008
Messages: 113
Lieu de résidence: Demeure Ambrosias
Métier: /
Age: La trentaine
Sexe: Masculin
Maître de: Fabio
Esclave de: Personne
Préférences: Homosexuel


MessagePosté le: Jeu 8 Jan 2009 - 00:07    Sujet du message: L'Animal en cage (PV Kelen) Répondre en citant

Le Vampire observa un court instant sa nouvelle acquisition se présenter, enfin, Fabio... Fabio Fantoli. Sa remarque sur son état d'esclave le fit rire un peu. Chacun avait sa vision des animaux et des objets. Pour lui, les animaux étaient les êtres incapables de se controler, se soumettant à leur plus bas instincts sans retenus: des êtres abjectes à ces yeux. Les objets, eux, avaient de l'utilité. Ils pouvaient arriver qu'ils se brisent mais eux au moins ne le dérangeaient pas... Bref, pour le moment, Fabio ne semblait rentré dans aucune de ces categories.

Il y avait quelque chose de mordant dans sa voix, il était sur la défensive, tentait de se protéger mais de quoi? Cela il avait encore du mal à le définir. Il ne lui semblait pas avoir été agressif, cela devait donc être son caractère habituel. Il souria, Il ne s'ennuyerait pas...

Sa question en revanche en fit poussé une dans son esprit. C'est vrai cela, à quoi allait il lui servir? Il avait bien de vague idée, même si sur le moment, s'était plus l'envie d'acheter, d'essayer qui avait troné dans son esprit. Il n'avait jamais possédé d'esclave et les seules personnes qui l'appelaient Maitre étaient ces serviteurs qui le faisaient plus pour la forme. Cependant, lorsqu'il répondit, sa voix ne laissait paraitre aucun doute.


" He bien... J'ai une grande Demeure, il y a toujours à faire. Tu aideras ma servante dans ses tâches, Fabio. Je vais devoir t'expliquer encore plusieurs petites choses qui ont leur importance mais je préfère que l'on fasse ça dans un endroit plus agréable. Les rues sont peu sures la nuit, ici, à Vérone. "


C'était une demi-vérité. Bien sur les rues étaient dangereuses, mais il faisait parti des gens qui ont le moins à craindre pour leur ame, ou du moins, ce qu'il en restait. En revanche, le petit ne semblait pas très en forme. Il faudrait y faire attention.

_________________
Autant profiter de mon éternité car l'Enfer m'attends au tournant.
Revenir en haut

Sujet précédent :: Sujet suivant  
Fabio Fantoli


Hors ligne

Esclaves
Inscrit le: 01 Jan 2009
Messages: 5
Métier: Esclave récalcitrant ^^
Age: 19 ans
Sexe: Masculin
Maître de: Mes pensées.
Préférences: Homo


MessagePosté le: Mer 15 Avr 2009 - 00:42    Sujet du message: L'Animal en cage (PV Kelen) Répondre en citant

Fabio souffrait le martyre, à cause de ses nombreuses blessures. Ses tortionnaires n'y étaient jamais allés de main morte pour essayer de le faire obéir. bien entendu, il aurait pu se soumettre, se laisser faire, mais c'était au-dessus de ses forces. Il avait été élevé par des nobles, apprenant à se respecter lui-même et à respecter les autres. De plus, il avait un caractère bien trempé et n'hésitait pas à se défendre. Son ancien maître l'avait appris à ses dépens.
Le jeune esclave écouta attentivement la réponse de Kelen. Apparemment, il allait être assigné aux tâches ménagères. Cela lui convenait parfaitement, tant que ça n'incluait pas le "sport de chambre". Mais bon, il ne fallait pas rêver.


Avec votre permission, Maître, pourrions-nous nous dépêcher ? Chaque mouvement est une véritable torture pour moi. De plus, comme vous le dites, les rues ne sont pas sûres la nuit.

Il était insolent, mais il s'en fichait pas mal. De toute manière, qu'avait-il encore à perdre ?
Revenir en haut
MSN

Sujet précédent :: Sujet suivant  
Contenu Sponsorisé



MessagePosté le: Aujourd’hui à 11:52    Sujet du message: L'Animal en cage (PV Kelen)

Revenir en haut

Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Vérone Index du Forum -> Ville -> Marché aux esclaves Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com